Incendie d'une citerne d'acrylate de butyle le 01 juin 2021 près de Metz

60 pompiers pour gérer le risque chimique

L'incendie a mobilisé 30 gendarmes, 1 hélicopère, 60 pompiers et plus de 30 véhicules du SDIS.

L'acrylate de butyle sert principalement dans la production de polymères.

Vis-à-vis de la réglementation ADR, ce produit appartient à la classe 3, liquide inflammable.Son Point Eclair est de 36°. Pour rappel, ( notamment pour ceux que j'ai eu le plaisir de former en ADR 1.3 !), le Point Eclair correspond à la température à laquelle le liquide libère des vapeurs qui, en mélange avec l'air, s'enflamment au contact d'une source de chaleur. Il appartient donc au Groupe d'emballage III.

La particularité de l'acrylate de butyle provient du fait qu'il soit transporté à l'état "Stabilisé". Une stabilisation d'un produit est assurée soit par régulation de température, soit par adjonction d'inhibiteurs chimiques, qui nécessitera toutefois une régulation de t° si t°> 55°. 

L'acrylate de butyle (code UN2348) est chimiquement stable dans les conditions ambiantes normales. Il est généralement  stabilisé avec de l'éther ethilique d'hydroquinone. Ce produit n'a donc pas besoin d'être thermiquement régulé. L'enquête déterminera l'origine de l'incendie. Le Conseiller Sécurité de l'entreprise devra également établir l'analyse de l'accident, définir un plan d'action pour maîtriser ce type de risque et le transmettre aux services de la DREAL Grand-Est.

 

Petit rappel sur la régulation de température :

La régulation concerne les matières autoréactives ( classe 4.1), les peroxydes organiques ( classe 5.2) et les matières stabilisées par régulation de température. Le produit est caractérisé par sa TDAA ( Température de Décomposition Auto Accélérée ) ou sa TPAA ( Température de Polymérisation Auto Accélérée)

On définit alors une température de régulation (10° en dessous de la TPAA pour les citernes) et une température critique ( 5° en dessous de la TPAA). Le liquide ne doit pas être transporté en dessous de la température de régulation. Des procédures d'urgence doivent être appliquées dès que l'on atteint la température critique.

Cette réglementation est applicable pour les produits transportés en citerne dont la TPAA est < 45°. Pour l'acrylate de butyle, la TPAA est supérieure à 50°.

Photos : RL / Daniel GUFFANTI - https://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers-justice/2021/05/31/herny-camion-citerne-en-feu-la-d910-paralysee